La première ouverture exceptionnelle du Café Marcelin Albert aura lieu le mercredi 16 juillet 2014 de 17h à 22h30. La nouvelle association vous propose un programme particulièrement alléchant, dans l’esprit de “Ceux d’Argeliers” qui ont su fédérer toutes les populations du Midi. Dès 17h, Vernissage de l'exposition éphémère : décor du film "le sang de la vigne" (reconstitution du bureau d'un ami de Marcelin Albert), présentation de l’appareil photo de Henri Sallis-Bouscarle qui a pris les photos historiques des manifestations de 1907, expo de photos dans l'ambiance d'un café 1900.


18 h Présentation du nouveau livre "Avec Ceux d'Argeliers". Cette réédition du témoignage rare de Jean Fournel, publiée de façon confidentielle en 1908, nous plonge dans le quotidien de ceux qui ont impulsé la révolte du peuple vigneron. Avec la présence des descendants de "Ceux d'Argeliers". Lecture par Alan Roch. 19 h Visite guidée du village sur les pas de Marcelin, par Christian Salès, départ du café.


20 h Apéro dinatoire languedocien (tapas 10€ l’assiette et vins du terroir) orchestré par le grand chef Rémi Caillez assisté par sa nouvelle brigade “Les petites mains” d’Argeliers. 21 h 30 Spectacle participatif inspiré par les slogans des événements de 1907. Une belle soirée d’été en perspective, ouverte à tous. Plus d’info 06 74 52 91 34



Grâce à ses relations intimes avec Ceux d'Argeliers, Jean Fournel, journaliste de métier au quotidien régional l'Éclair (ancêtre de Midi Libre) nous livre un témoignage rare. Dans un style fluide, précis et agréable - mais avec un parler "vrai" - il décrit avec précision les caractères de chacun, les habitudes, l'ambiance des villages du Midi au début du XXe siècle et surtout l'organisation du Comité d'Argeliers dont le siège se trouve au Café de Marcelin Albert. On comprend mieux comment un village a pu organiser une révolte, prête à faire basculer le pouvoir central. L'auteur, qui a assisté aux événements, connait bien Marcelin Albert et les "87". Au fil des jours, il a tout noté sur ses carnets : les détails, les anecdotes et les phrases prononcées qui apportent proximité et vie à sa narration... Ce texte exceptionnel de Jean Fournel, publié de façon confidentielle en 1908 et ensuite tombé dans l'oubli, nous plonge dans le quotidien de ceux qui ont impulsé la révolte du peuple vigneron pour un vin naturel de qualité.

Voir la présentation du livre >>>